Pollution électronique : quels sont les enjeux ?

Pollution électronique : quels sont les enjeux ?

De nombreuses personnes ne se rendent pas toujours compte des enjeux et de l’impact de la pollution électronique sur notre train de vie quotidienne et surtout sur notre environnement. Pourtant, c’est un problème qu’il faut au plus vite régler. Il faut y remédier tant qu’il est encore tant car dans quelque années, le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui en souffrira énormément.

Aujourd’hui, on enregistre 30 à 45 millions de tonnes de déchets électroniques par an

En effet, de nos jours, la technologie ne cesse de faire des progressions. Les matériels électroniques sont de plus en plus performants chaque année. Donc, les matériels dépassés finissent tous de la même manière : on les jette à la poubelle tout simplement. Pourtant, cette action engendre de nombreuses conséquences néfastes sur notre environnement mais aussi pour nous les êtres humains. Cela déséquilibre le bon fonctionnement de notre écosystème. Par exemple, les déchets électroniques que l’on enfouit sous terre diminue la qualité du sol et le nappes phréatiques.

La  pollution électronique déséquilibre le climat

Quand on parle de pollution, on fait facilement le lien entre le climat et surtout le réchauffement climatique. Que ce soit, pollution industrielle ou matériel, le climat en fait toujours le frais. Sachez que les déchets électroniques déséquilibrent l’émission de gaz à effet de serre de notre environnement alors qu’il a son propre système d’émission et rythme. Donc, avec toute la pollution électronique présente dans le monde aujourd’hui, l’équilibre naturel d’émission de gaz à effet de serre est rompu. Ce qui engendre donc l’accélération du réchauffement climatique.

Les déchets électroniques ont un lien direct avec la fonte des calottes glacière

Si on venait de parler de réchauffement climatique, ce n’est pas pour rien car cela impact également sur les calottes glaciaires. Vous ne le savez peut-être pas mais récemment, la calotte glaciaire du Groenland fond à grande vitesse et on ne peut y rien faire. Cette calotte glaciaire est l’une des plus grandes au monde. Autrefois, cette fonte est compensée grâce à la neige mais aujourd’hui ce n’est plus suffisant pour rattraper le coup. Et cela risque de faire augmenter le niveau de la mer, ce qui n’est pas du tout une bonne chose pour nous. Cela dérèglera encore plus le climat de notre précieuse planète bleue. Mais la plus grande menace est pour nous même car si toutes les calottes glaciaires de notre planète venaient à se fondre, des îles entières ou même une partie des plus grands continents seront englouties sous la mer.

La pollution électronique, responsable de la fréquence de catastrophes naturelles dans le monde

Après toutes ces raisons qui déséquilibrent notre environnement, il n’est pas surprenant que les catastrophes naturelles soient plus fréquentes que la moyenne. Quand mère nature ne trouve pas le calme et son rythme, elle se déchaine et engendre de nombreux dégâts sur son passage. Alors il est temps de prendre un peu de recul et de prendre soin de notre planète avant que ce ne soit trop tard.