E-commerce vs dropshipping : qui est le plus rentable ?

E-commerce vs dropshipping : qui est le plus rentable ?

Rien qu’en France, il existe aujourd’hui plus de 200 000 sites marchands qui dégagent en moyenne un CA de 60 000 euros par an. Et outre créer un site e-commerce, le dropshipping commence aussi aujourd’hui à être de plus en plus tendance. Potentiellement lucratif et facile à mettre en place, il pourrait tout de même renfermer des vices cachés.

Quelles sont les différences entre le dropshipping et le e-commerce ?

En apparence, il n’y aucune différence entre le e-commerce et le dropshipping. Néanmoins, contrairement à un site marchand classique, en dropshipping, on n’a aucun stock et on ne se charge pas non plus de l’expédition. Pour résumer donc, il consiste à contracter avec un fournisseur ou un grossiste sur Alixepress ou autres plateformes et c’est à eux ensuite de livrer les produits commandés par les clients du site.

Les avantages et inconvénient du dropshipping par rapport à un e-commerce

Avantages :

  • Pas stock

Outre l’approvisionnement chez un fournisseur, la constitution d’un stock représente un coût. Et grâce au dropshipping on peut être délester de ces charges.

  • Concept accessible à tout le monde

Pour rentabiliser son business en dropshipping, on n’a pas besoin d’être un expert. En effet rien que pour la création de la boutique, en optant pour un site clé en main comme sur Shopify, on peut tout de suite avoir en main sa boutique sans écrire des codes ou faire des paramétrages complexes.

  • Investissement plus sécurisé

En dropshipping, le risque de perte est quasiment minime. En effet, dans la grande majorité des cas, on ne paie le fournisseur que lorsque les produits sont expédiés chez le client.

  • Mise en place facile

Pour ouvrir un site marchand, il faut compter plusieurs mois. Or avec le dropshipping, on peut très bien débuter son business en un ou deux mois.

E-commerce ou dropshipping

Inconvénients :

  • Moins de marge

Pour rester compétitif, il faut toujours minimiser ses marges en Dropshipping. Contrairement à cela, en faisant du e-commerce classique, on a plus de chance d’avoir une marge confortable.

  • Un SAV plus complexe

Le choix de fournisseur est capital dans le dropshipping. Et pour gérer les aléas relatifs à un retard de livraison ou une défaillance du produit, il faut mettre en place un SAV spécifique.

  • Impossibilité d’avoir une boutique physique

Contrairement au dropshipping, avec une boutique en ligne classique, on peut parallèlement ouvrir un magasin physique.

  • Pas de main mise sur la vérification de la qualité du produit

A moins de faire un déplacement à Hong Kong ou en Chine, il est tout simplement impossible de vérifier la conformité des produits proposés par le fournisseur. Et cela est un risque majeur qui peut faire couler le business.

Quand faut il ouvrir un e-commerce au lieu de faire du dropshipping ?

Si vous comptez créer votre propre marque il vaut mieux opter pour une boutique classique. Contrairement à cela, pour minimiser les coûts et rendre la gestion de la boutique plus souple, il est plus intéressant de faire du dropshipping.